AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chronologie axée sur une vision Elfe de Sang

Aller en bas 
AuteurMessage
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Chronologie axée sur une vision Elfe de Sang   Lun 15 Jan - 15:13

Cette Chronologie est totalement parti pris de la vision qu’ont les Sin-Dorei (Elfes de Sang) de l’Histoire d’Azeroth.

Il y a plus de 10 000 ans – la Guerre des Anciens
Un unique continent, Kalimdor, accueille les premières civilisations d’Azeroth. L’une d’elle, composée d’humanoïdes, le peuple nocturne des Kal-Dorei, s’est installée au centre du continent, autour du Puits d’Eternité. Source de magie et de spiritualité, les Kal-Dorei développent une civilisation basée sur la maîtrise des puissances du Puits et la foi envers Elune, la Déesse de la Nuit. Leur lien avec la nature reste fort mais ils se détachent doucement des vieilles croyances malgré leur respect pour Cénarius.
Il s’avère que vite que certains Kal-Dorei naissent plus doués que d’autres pour l’art subtil de la Magie. Manipuler les forces du Puits d’Eternité avec élégance et naturel devient l’apanage des Bien-Nés. De cette élite naturelle vinrent les plus grands seigneurs Kal-Dorei, dont la Grande Reine Azshara ou le Conseiller Xavius. Ces illustres personnages sont hélas bien présomptueux, et en explorant trop loin dans le Puits, ils attirent l’attention de la Légion Ardente et leur maître Sargeras. La Guerre des Anciens débute avec la première tentative d’invasion des Démons. Les Elfes parviennent à rassembler autour d’eux nombres de puissances dont les plus remarquables furent les dragons et les demi-dieux. Grâce à un subtil jeu de manœuvres et au risque de leur vie, nombres de Bien-nés voyant enfin la folie de la Reine Azshara suivent Dath'Remar Haut-Soleil qui s’assure alors l’immunité en sauvant la Haute Prêtresse d’Elune, Tyrande Murmevent, des geôles de Zin-Azshari. Une fois les Magi de retour, la victoire illumine le mont Hyjal. Pourtant cela est au prix du Puits et de la paix même. Les terres ont été déchirées en leur milieu.


-7 300 – l’Exil des Quel-Dorei
Les elfes aussi se déchirent. La plupart des Bien-Nés sont morts ou devenus des Satyres. La communauté menée par Dath’Remar est sûre de ne plus se faire prendre au piège mais les autres Elfes de la Nuit n’y croient pas. Les Sentinelles de Tyrande et le Cercle Cénarien de Malfurion HurleRage prennent le pouvoir. Pourtant un puissant reste persuadé qu’il faut poursuivre dans l’usage de la magie : Illidan Hurlerage, propre frère du premier Druide. Ce dernier créa un second Puits d’Eternité à l’aide de fioles remplies d’énergie du Puits originel. Mais cela provoqua non pas la joie mais la colère des Elfes de la Nuit qui emprisonnent alors Illidan pour des millénaires.
Vite, les Bien-Nés sont mis devant un choix : soit arrêter la Magie, soit partir. Menés par Dath-Remar Haut-Soleil, ils s’exilent vers les terres de l’Est, traversant la nouvelle mer qui coupe maintenant Azeroth.

Exilés loin du second Puits, ceux qui choisirent alors de s'appeler les Haut-Elfes perdirent leur teinte nocturne, de leur taille et surtout leur immortalité.

- 6 800 – la Fondation de Quel-Thalas
La fondation du Royaume Magique de Quel-Thalas fut longue. Ayant conservé la puissance du Puits d’Eternité dans des fioles, les Quel-Dorei (ou Haut-Elfes) créent le Puits Solaire. Grâce à cette source de magie, ils se taillent un royaume digne d’eux dans les Forêts proches de ce qui deviendrait Lordaeron. Darth-Remar Haut-Soleil devint leur premier Roi. Si la plupart des Haut-Elfes vivent bien plus longtemps que les humains, certains Mages parvinrent à reproduire les effets du Puits d’Eternité avec la puissance du Puits Solaire. Une immortalité magique baigne de nouveau le sang elfique.
Pour se cacher de toute menace extra-dimensionnelle mais aussi des sauvages Trolls peuplant leur Forêt, ils créent d’immenses Pierres Runiques qui relaient et canalisent la Magie du Puits Solaire mais aussi environnante pour maintenir une barrière magique autour de Quel-Thalas. Ainsi surgirent des cimes des forêts ombragées du sud d’Azeroth les flèches des palais Quel-Dorei.


-2 800 – les Guerres Trolles
Aux limites du royaume elfe dans les plaines d’Arathor, un peuple entame sa montée vers la civilisation : les humains. Passant à la sédentarisation, les luttes de clans voient Arathor comme le peuple rassembleur. Montant vers les forêts du sud, les Humains tombent sur les Trolls. La guerre éclate entre les Humains de Strom, la capitale Arathi, et les trolls. Ne tenant pas deux fronts, puisqu’ils combattent aussi les elfes au cœur de la forêt, les Trolls sont régulièrement vaincus par les Humains robustes et tenaces. Les Trolls savent qu’ils devront vaincre la magie elfique avant de raser les murailles de Strom. Sachant cela, le Conseil de Lune-D’argent envoie des émissaires à la rencontre de Thoradin, le souverain humain. Le sage roi comprend son intérêt à soutenir militairement les Quel-Dorei qui en échange offre d’enseigner les arcanes aux humains. La victoire est totale, et l’Alliance entre les elfes et les humains perdure.

-2 700 – La Pacte de Tirisfal
Les Humains fondent Dalaran, une sorte de magocratie humaine ayant de forts liens avec les Magi Haut-Elfes. Hélas, les humains sont curieux et ils finissent par explorer des domaines sombres, attirant de nouveau la Légion Ardente sur Azeroth. De puissants mages elfes furent dépêchés à Dalaran pour contrer l’incursion de démons, mineurs certes; mais inquiétants. Une fois la menace passée, un pacte secret fut signé, dans la Clairière de Tirisfal pour qu’un puissant Magus humain, le Gardien, soit choisi comme détenteur des immenses savoirs elfes et humains pour combattre Sargeras et sa Légion.


-45
naissance de Medivh, le Dernier Gardien

0 – la Première Guerre
Pendant les presque 3 millénaires suivant, les Quel-Dorei vécurent en relative paix, leur Alliance avec les Humains devenant plus politique et commerciale que militaire. L’Alliance n’était donc plus une histoire de survie. L’arrivée des Orcs et de la Horde changea cela !
Peu importe d’où et comment vint la Horde. Une guerre s’engagea entre les sauvages Orcs et les lumineux Humains. Les Orcs furent brutaux, efficaces et comme soutenus par une force implacable. Seul un homme, le Paladin Lothar voit les démons derrière la Horde. Il découvre la trahison de son ami Medhiv, sa corruption, et il y met fin. Il arrive alors, hélas trop tard, pour sauver Hurlevent et son roi. La Première Guerre voit la victoire de la Horde.


6 – la Deuxième Guerre
Lothar devient Commandant en Chef des survivants humains. Il parvient à contacter les Nains de Forgefer et à s’en faire des alliés. Il en appelle à l’ancien pacte avec Quel-Thalas. Le nouveau roi, fils de Dath’Renar, Anasterian Haut-Solei,l accepte d’envoyer des volontaires Haut-elfes ravis de passer à l’action après des siècles d’apathie. Pourtant, la Horde semble imbattable. Menée par Ogrim « Doomhammer » et le sombre pouvoir du Démoniste Gul’dan, la Horde met en danger Quel-Thalas en incendiant la forêt et surtout Lordaeron. Mais aux portes de la cité humaine, les orcs perdent la moitié de leur force par l’abandon de Gul’dan, qui part en mer à la recherche d’un puissant artefact. Perdue en luttes intestines, la Horde ne put faire face au regain d’espoir d’une Alliance composée d’Humains au bord du gouffre, de nains enragés et d’elfes puissants. La défaite de la Horde fut définitive à la fermeture de la Porte des Ténèbres.

8 – la fin de la Deuxième Guerre
Pourtant sur Dreanor, la terre d’origine orc, le sorcier Ner’Zul prépare le retour de la Horde. Convaincu que le danger reviendrait par la Porte, le roi Humain Terenas charge le Magus Khadgar et le Paladin Turalyon de passer la porte et mette fin à la menace definitivement. Ils sont alors accompagnés de la grande Pérégrine, la Capitaine Forestière Alleria Coursevent. Les Orcs passent le portail malgré les actes de guérilla d’Alleria et ces compagnons. Ner’Zul ouvre d’autres portes vers d’autres monde alors que la Pérégrine fait éclater la Porte menant à Azeroth. Cela provoque heureusement une réaction en chaîne qui fait s’écrouler le monde de Draenor. Alleria meurt en héroïne, en compagnie des Humains et Nains qui la suivaient.


20 – la Troisième Guerre – le Fléau
La menace de la Horde éteinte, puisque les Orcs survivants furent entassés dans des camps à l’initiative et la garde des humains, l’Alliance n’a plus de raison d’être. Les différents entre les royaumes humains prennent le pas sur la survie. Les Haut-Elfes décident de reprendre leur indépendance. En effet, l’incendie de la forêt lors de la Deuxième Guerre est de la responsabilité des Humains qui n’ont pas su prendre la menace orc au sérieux et n’ont pas appelé au secours leurs puissants alliés elfes à temps. Quel-Thalas paya le prix de la trop grande confiance en eux des Humains, et les elfes refusent que cela se renouvelle.
Teranas conserve pourtant la vassalité de la puissante flotte de l’amiral Proudmoore, de la magocratie de Dalaran par une amitié avec le Magus Antonidas et surtout des nains de Forgefer et de leur roi Magni Barbe-de-Bronze.
Pourtant, Dalaran est un arbre aux fruits véreux. Antonidas, dans sa soif de Lumière, chasse un Magus ambitieux de la Tour Violette, Kel’thuzad. Ce Magus deviendra l’instrument du Fléau qui ravagera les terres des Royaumes de l’Est.
Le Fléau attaque de partout sans prévenir, comme une maladie. Arthas, prince de Lordaeron, et son mentor Uther tentent de canaliser cette invasion mort-vivante. Arthas est jeune et emporté, s’il parvient à tuer Kel’Thusad, le Fléau reste une charge trop lourde pour lui à gérer. La jalousie qu’il éprouve envers le Prince Kael’Thas Haut-Soleil l’empêche d’en appeler à l’ancien pacte avec Quel’Thalas. Il décide de partir à la recherche d’une arme à même de détruire le Fléau : l’épée Frostmourne. Hélas, son esprit faible se fait submerger par l’épée maudite. Secondé par le fantôme de Kel’Thuzad, Arthas devient le bras-droit du Roi-Liche qui dirige le Fléau depuis les terres glacées du Northend.

21 – la Trône de Glace
Arthas revient dans son royaume pour assassiner son père, et ravager les terres humaines. Il a également pour but de rendre un corps à son conseiller-fantôme, Kel’Thuzad. Pour cela, il lui faut une grande source de magie : il choisit le Puits Solaire de Quel-Thalas. A la tête des forces du Fléau, Arthas le traître attaque les Haut-Elfes. Ces derniers ne sont pas à la hauteur. Leurs élites de combat sont entraînées au combat contre les Trolls ou les Orcs, mais combattre leurs propres compagnons tombés quelques heures plus tôt est plus que certains ne peuvent. Une héroïne se détache parmis les plus farouches adversaires du prince maudit : Sylvanas Coursevent, Générale de Forestiers. Elle s’oppose si bien à Arthas, que ce dernier décide d’en faire un exemple. Il la traque et après un combat difficile, parvient tout de même à la tuer. Comble de l’horreur, il la transforme en Banshee à son service. Le Roi Anasterian Haut-Soleil et la majorité des Haut-Elfes sont massacrés. Le Puits Solaire est profané pour donner naissance à la puissante Liche Kel’Thuzad. Le Prince Kael’Thas Haut-Soleil survit car en visite à la Tour Violette de Dalaran. Il rejoindra les survivant de son peuple et se mettra au service des restes des forces humaines.
Le Fléau avait gagné Kalimdor alors qu’une nouvelle Horde plus civilisée menée par l’éclairé Thrall et une force humaine avec Jaina Proudmoore à leur tête. Là les nouveaux venus se heurtèrent aux Elfes de la Nuit. Surgissant des profondes forêts, ils commencent par se méfier des intrus. Mais vite, Tyrande constate que derrière le Fléau est la Légion Ardente et Archimonde, main droite de Sargeras. La Haute Prêtresse décide de réveiller son amour, Malfurion de Premier Druide. Puis elle décide également de libérer Illidan, puissant Magus qui a vu la Légion en face et y a survécu. Une entente est conclue et Archimonde est détruit, ainsi que Nordrassil, l’arbre-monde qui soutenait la puissance des Elfes de la Nuit.

Kael’Thas de son coté a rassemblé les survivants de son peuple. En souvenir du prix payé par les Quel’Dorei, ils se rebaptisent eux-même les Elfes de Sang : les Sin-Dorei. L’Alliance est perdue, mais elle rejette pourtant l’utilité des magistères elfes. Les humains cantonnent les Elfes de Sang à des taches subalternes ou des missions suicides sans autres buts que leur laisser le temps de fuir. Kael’thas oscille entre la rage et le désespoir. C’est alors qu’une main écailleuse se tend : les Nagas. Kael accepte l’aide de Dame Vashj. Hélas, les paladins humains voient cela comme une traîtrise et abandonnent les Elfes de Sang. Ces derniers de toute manière dépérissent par manque de mana : ils ont en effet développé une dépendance aux énergies magiques du Puits Solaire qui les fera tous périr à petit feu. Kael est enfermé dans une prison humaine. Les Nagas viennent le secourir sans se poser de questions ni poser de conditions. Dame Vashj apprend alors au prince qu’elle connaît quelqu’un qui pourrait l’aider à soigner son peuple. Une personne qui était elfe d’ailleurs encore il y a peu. Kael rencontre Illidan devenu semi-démoniaque mais libre. Il accepte une alliance en échange d’un moyen de nourrir la soif magique dont souffre son peuple. Ils fuient alors vers Draenor par un portail dimensionnel dans l’espoir de reconstruire un monde.


25 – le Temps du Renouveau
En 5 ans, les peuples d’Azeroth ont repris leur vie en main. Il y a une fragile Alliance entre les Humains, les Nains, les Gnomes et les Elfes de la Nuit. Il y a une nouvelle Horde menée par les Orcs de Thrall et ses alliés Taurens et Trolls. Les Réprouvés, des morts-vivants ayant brisé leur servitude magique face au Fléau et menés par la Reine Blanche Sylvanas ont également rejoint cette Horde.
Pendant ce temps, les Elfes de Sang survivants ont reconstruit leur cité, Lune-D’argent et attendent un signe de leur Prince. Contactés par des ambassadeurs de la Horde, ils ont décidé de rejoindre les Orcs dont l’honneur semble plus digne de confiance que celui des Humains félons. Ils ont maintenant soif de renouveau et de revanche.

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !


Dernière édition par le Lun 22 Jan - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Chronologie axée sur une vision Elfe de Sang   Dim 21 Jan - 18:04

Nox referme le livre d'histoire. Il songe à son histoire et est definitivmeent sûr de son bon droit. Il obtiendra paix et vengeance pour son peuple et pour sa famille, s'il en fonde une un jour.

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: Chronologie axée sur une vision Elfe de Sang   Lun 19 Nov - 21:38

26 - La Croisade Ardente

la Porte des Ténèbres a été ré-ouverte par la Légion Ardente. Les peuples mortels ont peur et l'on voit la Horde et l'Alliance s'entendre pour combattre les démons. Seulement à ces moments là. Derrière la Porte, un monde dévasté, Draénor. On l'appelle l'Outretrre.

En Outreterre, les vestiges des peuples orcs et draenis sont les marque de ce que peuvent faire les obscures forces démoniaques. Il y a une ville, Sattrath. Cette cité-sanctuaire est une lumière, un bastion et un refuge pour les mortels d'azeroth et de draenor.

Dans cette cité sont les Clairvoyants. Guidés par Voren'thal, les Clairvoyants sont l'avenir des Sin'dorei. A Lune-d'Argent, on qualifierait ce saint homme de traitre. Mais peu de gens savent vraiment ce qui ce passe en Outreterre. A Lune-d'Argent, on attend ; on est pleins d'espoir ; on a confiance en Kael'thas, le prince légitime. On a tort !

Kael'thas pour survivre, pour son peuple, pour le pouvoir, pour la vengeance, s'est allié aux Nagas, à Illidan ... à tout ce qui lui promettait de l'aider. Hélas ! La Légion Ardente offre souvent plus que tout. Medivh, Sylvanas, Illidan ... Arthas ... tous tombent ... Kael'Thas est tombé ... Kael'Thas s'est allié aux démons. Les Clairvoyants sont le vrai espoir pour les elfes et pour Lune-d'Argent.

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronologie axée sur une vision Elfe de Sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie axée sur une vision Elfe de Sang
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Histoires [rp] :: La Phalange-
Sauter vers: