AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la fin justifie le moyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: la fin justifie le moyen   Dim 10 Fév - 13:15

Assis devant un grand feu, sa compagne endormie à coté de lui dna sla grande hutte tauren, Nox Cendresang tenta de remettre dans l'ordre les évennements des dernières semaines. Il n'avait plus de migraines, juste les douleurs logique d'une personne ayant passé presque un mois dans de l'eau croupie sans langue et les yeux arrachés ... rien d'insurmontable songea-t-il en souriant. Il carressa les cheveux de Khartika ...

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Seigneur Feuglacé

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   Dim 10 Fév - 13:25

le vieux Seigneur Feuglacé n'avait pas vraiment le choix. Il était pourchassé par ces propres hommes a priori. Il etait maudit ! Les deux organisations qu'il avait créer, façonnées de ses mains lui échappaient. Qu'elle injustice !

Au fond de lui, il espérait que ses filles lui reviennnent. avec ces deux là, il pourrait tout reconstruire. Et l'image de Nox le frappa comme un coup de hache orque. par le Puit, il fallait se débarrasser de ce ... ce ... il n'y avait pas de mot ...

Il repris les feuillets de Bouhÿg Sombretoile, démoniste de génie meconnu. Si l'Alliance et les nains n'avaient aps stopper ces travaux, ce personnage aurait été d'une grande importance pour la Horde lors de la seconde guerre. Quand le jeune aldebaran trouva ses premeirs texte, il en vit tout le potentiel.

Le Démoniste prépara le long rituel. Il lui restait quelques contacts à la Lame Ardente qui a defaut de l'aider le laisseraient faire et fourniraient l'energie nécessaire. le désespoir, l'urgence et la peur feraient le reste ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   Dim 10 Fév - 13:44

Nox se décida à écouter cette petite voix. les migraines étaient trop vulgurante lorsqu'il tentait d'en faire abstraction. Il se dirrigea donc vers le marias d'aprefange, sûr de Feuglacé était là-bas. Sur de lui, il pourrait se débarrasser définitivement du vieux mage noir sans trop de soucis. Le soucis serait d'expliquer ça à Khartika et Kassendre ensuite.

Il arriva au camp ogre, mais il compris qu'il devait avancer vers la côte, et même plus en avant. Il croisa des humains dnas de droles d'appareillages qui fouillaient des épaves. Il ne put s'empecher de sourire. Au loin, il entendu un cris guturale. Il approcha, prudent.

Il vit d'abords les Hydres. Elles servaient visiblement de sentinelles. Au loin une sorcière Nagsas. Feuglacé était vriament bien protégé, mais ces créatures ne suffiraient pas. En posant le pied sur la plage, il sentit qu'il y avait un soucis. Le mal de tête fut très violent. L'eclaireur tomba à genous en se tenant la tête. Il leva les yeux et vit le dragon noir qui le fixait l'oeil brillant. Un dagon noir ? ici ? qui aide Feuglacé ? Les oreilles de l'elfe saignaient. Il sentit le peige se refermer. Il sentit que Feuglacé etait loin d'ici ...

Nox tenta de savoir qui était là ... son esprit chercha le reste de la Phalange, Khartika, tandis que ses mains s'accrochèrent à l'appareil fabriqué par Vivamort mais la douleur ! Impossible de former quoique ce soit de compréhensible ... piège ! piège ! piège !

Nox voulu ouvrir les yeux. Impossible. Il avait mal partout et avait froid. Il tenta d'appeler mais aucun son ne sortit de sa bouche en feu. il porta sa main à son visage et entendit une voix sifflante proche de lui

- Inutile, espion. Plus d'yeux pour voir. Plus de langue pour répetter ce que tu n'as pas vu. Tu es un espion sans valeur. Nous te gardons en vie car nous avons que tu combats nos frères au Marécage de Zangar. Dame Vashj te veut, elfe. Et ils vont venir te chercher. Ha ha ha !

Nox tenta de contacter ses compagnons mais il se heurta à un mur de douleur, comme si on trempait son cerveau dans un bain d'acide ... le dragon noir ...

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Seigneur Feuglacé

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/10/2007

MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   Dim 10 Fév - 13:52

Aldebaran Feuglacé allait tiré sa révérence. il le savait. La Phalange était devenue ce qu'il avait voulue ... enfin presque. Elle était sans lui. Il ne contrôlait pas cette arme qu'il avait forgée.

Agenouillé au milieu du cercle de pouvoir, une suée de sang lui embrouillant presque la vue, le démoniste souriait pourtant. Ce dernier effort lui donnerait sans doute l'imortalité. Si tout ce que Bouhÿg était vrai ! Si tout ça n'était que theorie d'un orc dement rongé par la peur et la folie. Feuglacé éclata de rire au milieu des cadavres de quasits. il etait lui même pas loin d'un dément ronger par la peur. Il n'avait que le choix de sa mort et une minuscule porte de sortie. Il préférait encore choisir sa mort que de laisser ses anciens subordonnés du Cercle asservir son ame ...

Le Seigneur Feuglacé était pret à mourir. Il contacta la Phalange ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   Dim 10 Fév - 14:01


Nox, tente de bouger, mais impossible. Les yeux creuvés, il est snas doute malade. de plus son crane va exploser a-t-il l'impression.


Nox s'assoit tentant de rassembler ses pensées en quelque chose de cohérent pour prevenir la Phalange.


Le chef de nagas se charge lui-même de garder un oeil sur son precieux prisonnier.


Nox doit dormir dans l'eau croupie, souillée par les restes de repas du Naga. rien que de 'lentendre manger, s'est affreux ! c'est bien le seul avantage de sa cessité : il ne voit pas ce monstre manger.

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Nox
Admin
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 42
Localisation : Ouest français
Date d'inscription : 23/10/2006

MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   Dim 10 Fév - 14:42

Enfin, Nox sent une presence familère. Khartika passe toutes les barrières. Elle est inquiète mais pas seule. elle est au courant. Nox se rend compte qu'elle a toujorus été là, mais qu'elle ne s'inquietait pas trop. Sa confiance en Nox et ses capacités sont ... infinies ! elle so'ccupait d'elle, esperant être digne de lui lorsqu'il reviendrait de son petit voyage. Elle s'en veut un peu. Mais sa principale source de colère est son père. Elle ... Khartika a tué son père ... Et maintenant elle arrive ...

Nox entend un felin rugir dehors. Il y a beaucoupd e mouvement autour de lui. Ca siffle et ça grogne. Ca donne des ordres cinglants. Nox snet la chaleur du coeur de Khartika se rapproche ...

et aussi celui de Shaolane maintenant ...

et celui de Catlÿna ...

puis il les entend. Khartika qui donne la dirrection ... et els deux autres qui suivent. ces trois là viennent le sauver. Le Seigneur Naga s'approche de Nox. Oh non il va le tuer ! non ... il le frappe.

- personne ne vous sauvera. on va ecraser vos femelles !

Fier et sûr de lui. voilà ce qui perdra ce Naga. Il sent maintenant Khartika, c'est presque comme s'il voyait par ses yeux à elle. Il la guide. Nox se rend compte qu'il n'a plus mal au crane. Elles ont sans doute tué le dragon.

Elle parlent, se disputent un peu sur la direction à prendre. Khartika ne sait pas où elle va, elle suit juste une impression. d'un coup, la naga ennorme à coté de lui glisse vers quelque chose. le combat est violent et rapide. Et enfin elles retrouvent leur Haut Phénix. vivaNt mais très mal en point. C'est catlyna qui le repère alros que Khartika se dirigeait dans la geole où les nagas le mettaient quand le chef davait remonter pour des affaires.

Dans un triste état, Nox prend la main de Khatika pour qu'elle le guide. Ils n'avancent pas bien vite. Il faut retrouver les affaires de Nox. On les retoruve dans une autre piece du souterrain. Khartika lache Nox pour ouvrir la voie. Elle est à la fois soulagée et en colère. Elle doit se defouler. Elle ne sait visiblement pas trop comment réagir. Elle se jette dans la bataille pour ne pas tomber dans nièvrerie. Catlÿna suggère à Nox de se tenir à la toison de son felin pour avancer. ils sortent. Une fois eloigné du blocage magique du dragon, qui n'ets pas du tout mort, Shaolane invoque un portail de téléportation pour Lune-d'Argent. Une fois à la Capitale, Khartika guide tout le monde chez les Prêtres où ils donnent un baume pour les yeux de Nox. La magie opère vite et deja des taches de lumières apparaissent dans le champs de vision de l'éclaireur elfe.

Pour la langue, seuls les druides taurens de Pitons de Tonnerres, seraient à même de faire régénérer cet organe avec sucès et rapidité ... une fois de plus Shaolane permet un voyage rapide. L'Archidruide Huluul lui-même s'occupe de ce soucis. Et la langue repousse sans douleur ...

_________________
Certains Phénix renaissent dans leurs propres cendres, d'autres dans le sang de leurs ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cendres.easyforumpro.com
Shaolane

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 70
Localisation : Lune-d'argent
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   Mar 4 Mar - 20:34

Nox prisonnier ? ... foutaises.
Je n'y ai jamais cru et pourtant, le ton et les propos de Feuglacé me firent peu à peu douter.
En raison de ses maux de tête, je pensais sincèrement qu'il était allé se reposer mais cela commençait à faire long et même Khartika avait l'impression de perdre un peu le contact.
Alors, quand Feuglacé s'immisca une fois de plus dans nos pensées en prétendant savoir où se trouvait Nox, peu à peu, nous fûmes presque contraints de le croire.
Il fallait mettre les choses au clair une bonne fois pour toute.

Rendez-vous fut pris. Khartika, Catlyna et moi-même avons traversé Durotar afin de débusquer ce Feuglacé qui s'était caché parmi les orcs. Nous nous sommes retrouvés face à face avec le père de Khartika. Je ne l'avais jamais vu auparavant mais on ne pouvait renier certains traits de famille. Dès qu'il prit la parole, je le reconnus également de suite, une petite voix nasillarde et bien désagréable.

Catlyna et moi étions toujours dans le doute quant à l'attitude à adopter: croire cet homme ou non ? Nous n'avions aucune idée de l'endroit où se trouvait Nox et il prétendait savoir nous aider en échange d'argent et d'une protection.
Nous n'avons pas eu besoin de réfléchir énormément. Khartika sortit sa lame et d'un coup vif, lui trancha la gorge. Prise d'une rage soudaine, elle lui asséna encore quelques coups par-ci, par là avant que le corps ne touche terre.
Nous avions à peine eu le temps de bouger que le corps de Feuglacé baignait déjà dans une flaque de sang. Une fraction de secondes, je regrettais juste de ne pas avoir apporter ma petite touche personnelle à ce combat, à savoir le transformer en un petit porc inoffensif. Et Catlyna, avec son tempérament de braises, l'aurait rôti à point pour le donner à manger aux bêtes environnantes.

Bien que Khartika nous fit part qu'elle avait d'un coup senti la présence de Nox et que l'intention de son père était sans doute de nous piéger également, je ne pus m'empêcher de le fouiller. Peut-être trouverait-on un indice sur l'endroit où se trouvait Nox. J'ai trouvé quelques notes, les parcourut rapidement mais ne trouvant rien, les rangea dans mon sac.

On se mit donc en route à la suite de Khartika traversant à la fois le désert, les marécages et la mer. Elle nous amena dans un style de forteresse gardée par des hydres et des nagas. Nous avons retrouvé assez rapidement Nox, croupi dans une cellule humide, empestant le moisi. Nous l'avons sorti de là aussi rapidement que possible mais dans quel état !! Il était complètement transi de froid, aveugle et quasiment muet, il n'était plus en mesure que de pousser des grognements.
Une fois à l'abri du regard des surveillants des lieux, grâce à ma magie, on emmena Nox à Lune-d'Argent puis à Piton-de-Tonnerre afin de trouver les médecins ou sages qui seraient en mesure de guérir les maux dont souffraient Nox.

Nox était sauf, pas encore tout à fait sain mais, aux bons soins de sa dame, j'étais certaine qu'il se rétablirait rapidement. Ils avaient besoin de se retrouver. De plus, dans cette tente, près du feu de joie dont les taurens sont friands, la chaleur était insoutenable pour moi. Je pris donc congé.

Dans ma chambre, je ressortis les notes que j'avais trouvées quelques heures plus tôt. Je les parcourus plus attentivement mais ne compris pas tout. Je les remettrai à Nox quand il ira mieux. Il en fera ce qu'il voudra mais je pense que ce sont des récits qui pourraient intéressants nos compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la fin justifie le moyen   

Revenir en haut Aller en bas
 
la fin justifie le moyen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [XP pour pandas feu à Bas et Moyen niveaux]
» Faire la guerre au Moyen Âge
» De l'organisation politique de Lyon eg Grenoble au Moyen Âge
» [HRP/ Pour le Rp]Les chevaux au moyen AGE
» Le Banquet au Moyen âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Histoires [rp] :: Divers Textes-
Sauter vers: